Paroles libres

Critique de Livre

Paroles libresTraduit du russe par Galia Ackerman,préfacé par Hélène Despic-Popovic Paris, Fayard, 2011, 310 p., 20 €

Mikhaïl Khodorkovski avait raison, et depuis longtemps. Il a fallu le scandale d’une fraude électorale à grande échelle le 4 décembre 2011 et les manifestations de protestation qui ont suivi pour qu’enfin l’évidence s’impose : le régime Poutine est illégitime et corrompu et se sert de la justice pour s’assurer l’impunité. Quand le livre est sorti à Paris en octobre, il a intéressé les spécialistes et les défenseurs des droits de l’homme…Lire la suite

Février 2012

Comments are closed.

Blogroll