Nemtsov, un visionnaire assassiné

720362-nemtsovBoris Nemtsov est mort au combat, sans arme ni armure. De quatre balles dans le dos et dans la tête. Il marchait avec une amie ukrainienne sur le pont Bolchoï-Moskvoretski, face aux remparts du Kremlin. Il refusait de succomber à la peur de la forteresse. Et pourtant, il recevait des menaces de mort. Sa mère le priait de ne pas s’exposer plus; elle savait que la manifestation du 1er mars, prévue depuis des semaines pour protester contre la guerre russe en Ukraine, présentait un immense danger pour son fils. Lire la suite…

Libération, 02 mars 2015

Comments are closed.

Blogroll